Soumettre un projet


Soutenir le journalisme libre de demain

 

Grâce au succès de la campagne de financement citoyen initiée en octobre 2022, le Fonds pour une presse libre (FPL) renforce toujours un peu plus son mode d’intervention en faveur des médias indépendants. Ce 4ème appel à projets dispose d’un montant d’environ 200.000 euros, encore supérieur aux appels précédents.  

Le FPL poursuit ainsi sa mission de soutien aux médias indépendants, pour la troisième année consécutiveavec pour objectif de soutenir activement le journalisme libre de demain. Il entend encourager des publications qui proposent à leurs lecteur.rice.s une ligne éditoriale originale tout en s’appuyant sur un modèle économique en mesure d’assurer leur pérennité et leur développement.

Ce soutien du FPL aux médias indépendants répond à une ambition démocratique, à l’heure où la liberté et le pluralisme de l’information sont durement menacés en France. La presse indépendante ne doit pas être marginale. Bien au contraire, elle doit croître, se développer, participer activement au pluralisme de la presse et de l’information, et devenir un élément essentiel du paysage médiatique.

Des avances remboursables et des subventions

C’est en visant ces objectifs que deux modes de soutien complémentaires seront mis en œuvre pour aider au développement de projets proposés par des médias indépendants :

  • Des avances remboursables pour des projets de développement éditorial, technique et commercial

Le but de l’avance remboursable est de permettre à un éditeur de presse de lancer un projet structurant pour sa publication. Ce projet doit donc être conçu dans la perspective d’atteindre ou de conforter une rentabilité qui contribuera au développement et à la pérennité de l’entreprise (ou de l’association) éditrice.

Le remboursement de cette avance permettra au FPL de financer d’autres projets et donc de participer activement au développement d’autres médias indépendants. 

Pour l’éditeur, l’octroi de cette avance par le FPL valide la viabilité de son projet. L’avance représente ainsi un label de qualité, qui peut lui servir pour obtenir d’autres financements auprès de banques ou d’investisseurs. 

Ces avances seront remboursables après une période de franchise de 24 mois. Le 1er paiement interviendra au 25ème mois, le deuxième au 36ème mois et le troisième au 48ème mois.

Le montant accordé par projet sera de l’ordre de 45 000 euros.

  • Des subventions destinées à des projets éditoriaux innovants

D’un montant de l’ordre de 15 000 euros par projet, ces subventions sont accordées à des projets éditoriaux innovants qui peuvent éventuellement nécessiter, outre le volet éditorial, des développements techniques.

L’objectif est de permettre de lancer une initiative éditoriale forte originale, même si sa rentabilité économique est difficile à appréhender dans le court terme.

Une possible participation au capital

Toujours dans la perspective de développer l’écosystème de la presse indépendante, le FPL peut envisager de prendre une participation minoritaire dans le capital d’une entreprise. Cette possibilité est prévue dans ses statuts.

Une participation au capital est nécessairement plus engageante, à la fois pour l’éditeur concerné et pour le FPL. Dans ce cas, l’objectif du FPL est d’accompagner de manière plus forte un projet d’entreprise. Cette participation signifie que le FPL est convaincu de l’intérêt et de la viabilité du projet, et qu’il est prêt à en partager les risques comme les succès.

En ce faisant, le FPL accorde un label de qualité, créant un effet de levier qui peut aider à convaincre d’autres investisseurs. Parallèlement, il devient un garant de l’indépendance du média.

Un tel processus étant, par nature, plus long à mettre en place, nous invitons les éditeurs éventuellement intéressés à prendre contact dès maintenant avec nous à contact@fondspresselibre.org.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 12 février 2023. Selon le nombre de dossiers reçus, le délai d’instruction pourra être allongé. Les médias lauréats seront annoncés au plus tard le 1er juin 2023.

Vous pouvez consulter les critères d’éligibilité ici.

Le formulaire de candidature est à compléter ici.