Pourquoi soutenir le Fonds pour une Presse Libre ?

Vous le savez, le Fonds pour une Presse Libre (FPL) est un organisme à but non-lucratif. Sa mission principale, soutenir le pluralisme de la presse et l’indépendance du journalisme, a été reconnue d’intérêt général. La liberté de la presse est une liberté fondamentale. Son pluralisme est « en lui-même un objectif de valeur constitutionnelle », affirme le Conseil constitutionnel dans une décision de 1984.

 

Pour financer ses actions de soutien à la presse indépendante, le FPL ne peut pas percevoir de subventions publiques. Nous nous en accommodons fort bien : tout financement public du FPL pourrait porter le soupçon sur son indépendance.

Cela signifie que le FPL ne pourra exister et développer ses actions que par les soutiens de donatrices et de donateurs partageant notre combat pour une presse libre, pluraliste et au service du droit de savoir des citoyennes et citoyens (lire les statuts du FPL ici).  

 

Fin 2019 et en 2020, vous avez été 122 personnes à donner au FPL, permettant son démarrage et ses premières actions (lire le détail ici). Nous vous en remercions vivement, sans vous, le FPL n’aurait pu lancer ses premiers appels à projets. 

Quatre bonnes raisons de donner au FPL

  • La première raison est qu’à travers l’action du FPL, vous n’aidez pas un seul titre mais vous participez au développement d’un écosystème plus large de presse indépendante. Face à un système médiatique aujourd’hui contrôlé par une poignée d’industriels, banquiers et milliardaires (ils sont au nombre de 9 à contrôler environ 90% des grands médias), le développement d’un journalisme indépendant est une urgence. Une autre économie des médias est possible, basée sur l’indépendance réelle des rédactions et le souci scrupuleux des lecteurs.

  • La deuxième raison est la garantie dune bonne utilisation de votre don grâce à lexpertise des membres du Conseil stratégique issus du monde de la presse et de l’information: gestion d’entreprise de presse ; innovations techniques et rédactionnelles ; révolution numérique, nouveaux usages dans les accès à l’information ; développements techniques et relations avec les lecteurs. Ce sont eux qui évaluent les candidatures répondant à nos appels à projets, le sérieux, l’intérêt, l’innovation des projets. Enfin, un suivi des projets aidés est mis en place par le FPL, ce qui permet de poursuivre les échanges avec les équipes concernées.

  • La troisième raison est que cette pluralité d’expériences et de savoirs des membres du Conseil d’administration et du Conseil stratégique du FPL permet de proposer une aide efficace aux projets sélectionnés. Tous les titres qui se lancent ou veulent se développer se heurtent bien souvent aux mêmes obstacles (structure juridique, fonds propres, équipe rédactionnelle, relations avec les lecteurs, développements techniques). Le FPL peut ainsi compléter ses soutiens financiers par une activité de conseil désintéressée pour optimiser les lancements de projets
  • La quatrième raison est que nous souhaitons créer pas à pas une communauté engagée rassemblant toutes les personnes qui soutiennent et participent aux activités du Fonds pour une presse libre. Pour débattre, partager des expériences, pour alimenter et participer à un débat public sur l’état des médias et de l’information dans ce pays. Ainsi, d’ici la fin de 2021, outre de nouveaux appels à projets, nous souhaitons organiser un grand événement public en défense de la presse indépendante. Pour cette raison également, rejoignez-nous!

   A quoi servent vos dons ?

     Vos dons servent à faire exister le FPL et surtout à soutenir le pluralisme de la presse et l’indépendance de l’information, c’est-à-dire: 

  • soutenir le pluralisme de la presse, en particulier le pluralisme des journaux d’information politique et générale
  •  protéger l’indépendance du journalisme, en particulier les journaux contrôlés par leurs équipes rédactionnelles
  • aider des entreprises de presse vivant du soutien de leur lectorat à trouver des solutions économiques viables
  • faciliter, organiser et financer des rencontres, débats et échanges autour de ces libertés fondamentales
  • contribuer à l’existence de lieux publics dédiés à la défense du droit de savoir et de la liberté de dire.

   Le Fonds utilise les dons à travers les moyens suivants: 

  • La prise de participations minoritaires dans des entreprises de presse indépendantes, déjà existantes ou à créer
  • L’octroi de subventions ou de prêts bonifiés à ces entreprises 
  • Le soutien financier à des actions ponctuelles en faveur de l’indépendance de la presse et de la liberté de l’information (colloques, conférences, formations…) 
  • La prestation de services de conseil au profit d’entreprises de presse indépendantes fournie gratuitement ou à pris coûtant
  • L’animation de réseaux d’échanges et de soutien de la presse indépendante
  • L’assistance à la représentation de la presse indépendante auprès des autorités publiques et de l’administration 

Le FPL a besoin de votre soutien. Plusieurs formules de don, unique ou récurrent, vous sont proposées.