Le Fonds lance sa campagne d’appel aux dons

C’est un droit fondamental que celui de savoir, d’exprimer ses opinions et de les communiquer librement : pour se forger son propre jugement, chaque individu doit nécessairement bénéficier d’une information fiable et éclairée. Or, l’accès et la transmission du savoir ne sont possibles que si la liberté et l’indépendance de la presse sont respectées.

Le secteur de la presse est, depuis plusieurs années en France, aux mains de quelques oligarques milliardaires qui se partagent 90% de journaux quotidiens nationaux. Comment fabriquer et diffuser une information de qualité si les dirigeants tentent de la contrôler pour influencer l’opinion et faire prévaloir leurs intérêts privés ?

L’information est un bien public et doit le rester. Donner un accès libre à l’information exempte de lien de dépendance ou de censure est indispensable en démocratie. Seule la presse indépendante peut le garantir.

En outre, ces dernières années ont vu s’aggraver les pressions de la part des autorités publiques contre les médias d’information et contre des journalistes qui veulent exercer leur métier : perquisitions de locaux dans le cadre de poursuites sur le secret des sources, violences policières lors des récents mouvements sociaux, nouveau schéma national du maintien de l’ordre empêchant les journalistes de rendre compte pleinement des manifestations… 

Il y a un an a été créé le Fonds pour une Presse Libre (FPL), organisme à but non lucratif dont l’objet est de soutenir et défendre la liberté d’expression, le pluralisme de la presse, et l’indépendance du journalisme. Né de la volonté commune des co-fondateurs de Mediapart et de ses salariés, le FPL est un fonds de dotation qui n’a pas d’équivalent en France ; il entend participer à la construction d’un véritable écosystème de la presse indépendante et d’une information de qualité. En soutenant cette presse indépendante le FPL contribuera à promouvoir un journalisme d’intérêt public, portant des valeurs humanistes, démocratiques et sociales, au service du bien commun et de l’égalité des droits.

Les informations précises sur la composition, les droits et les devoirs du FPL sont accessibles sur son site : www.fondspresselibre.org.

Pour mener à bien ses actions, le Fonds a besoin de soutiens. Il ne peut recevoir de fonds publics. Ses ressources reposent uniquement sur les dons privés, et pour partie sur les dividendes de Mediapart dont le capital est détenu, sanctuarisé, par le FPL. Les dons privés bénéficient des dispositions relatives au mécénat : ils sont déductibles à hauteur de 66% de l’impôt sur le revenu.

Les soutiens financiers peuvent être adressés via le site du FPL, par chèque à Fonds pour une Presse Libre, 31-35 rue de la Fédération – 75015 Paris, ou par virement (envoi de notre RIB sur demande). 

Lire l’appel aux dons

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Soutenez le FPL sur KissKissBankBank jusqu'au 15 novembre

Le fpl a besoin de votre soutien pour:

  • Aider des entreprises de presse indépendantes

  • soutenir des initiatives journalistes

  • Défendre la liberté de la presse

Le fpl a besoin de votre soutien pour:

  • Aider des entreprises de presse indépendantes

  • soutenir des initiatives journalistes

  • Défendre la liberté de la presse

Pour être tenu(e) informé(e) de l’actualité du FPL, inscrivez-vous à notre lettre d'information